Il y a quelques jours, ma prof de danse et amie depuis de très longues années, me demande si je peux lui faire deux boites pour Noël afin d’y mettre quelques présents à offrir… Pas de problème, je luis répond par l’affirmative, pas du tout inquiète. Toutefois, je lui demande quand même si ce qu’elle compte mettre dedans sera lourd ou non, car je ne partirai pas sur la même base. Elle me parle de produits cosmétiques, flacons etc, donc évidemment, je me fixe sur le cartonnage. Un peu plus compliqué et plus long à réaliser, mais jusque là tout va bien….

Seulement voilà ! Je n’avais pas anticipé la demande suivante… Je lui pose la fatidique question « dans quels coloris ? » Et attention mesdames, c’est là que c’est drôle !!! Elle me répond tout naturellement, il me faudrait une boite sur le thème des Aztèques et pour l’autre, comme la destinataire est pianiste, l’idéal serait un piano… » WHAAAAAAAAAAAAAAT ??????????????????????????????????

Vous seriez pliées si vous aviez vu ma tête !!! Je pense que Marie-Ange a vu en moi un génie, n’ayons pas peur des mots ! Bref, je me rassemble, je réfléchis 3 secondes et qu’à cela ne tienne, hop, tout de go, je lui réponds « eh bien écoutes, tu as de la chance, je suis en pleine période de défis !!! Donc je vais tenter de relever ces nouveaux défis ». Bon ne rêvons pas, je n’ai pas promis le Nirvana mais en tout cas, je me suis lancée !

1ère étape : les Aztèques ! J’ai donc fait une boite en cartonnage, avec un couvercle en forme de pyramide tronquée afin de rappeler la forme de leurs vestiges et j’ai décoré avec des papiers rouille, moutarde et vert sur fond noir. J’ai découpé des symboles astèques que j’ai vieillis en « chalkant » et je me suis amusée à les reconstituer sur le couvercle ! Enfin, j’ai molletonné tout l’intérieur avec de la ouatine recouverte de coton noir et d’un ruban orange, utilisé de la cordelette pour l’arrêt de l’ouverture… Dur dur, 20h de travail et heureusement quelques conseil de mon amie Steph qui maitrise boutons, tissus, ouatine etc… Ouf !

Et voilà ! Le plus difficile aura été de travailler avec des couleurs que je n’ai pas l’habitude d’utiliser, de chercher un style qui n’est pas le mien et partir sur un thème qui ne me parle pas. J’espère avoir réussi mon challenge…

Bon, ben j’ai un piano à faire maintenant !!! Suite au prochain numéro !!!

Bises à toutes

Advertisements