Un soupçon de Pergamano, quelques découpes d’anciens papiers SU, un peu de lumière, l’espoir de voir encore le soleil, un esprit qui s’évade et voilà…